Конкурс понимания устного текста (аудирование). Французский язык

NB : l’enregistrement comporte l’ensemble des consignes ainsi que le temps de pause entre les écoutes. Le surveillant ne doit donc pas intervenir avant la fin de l’épreuve.
Запись содержит все задания и все паузы, предусмотренные для выполнения теста, текст звучит дважды. Ответственный за проведение конкурса останавливает запись только после окончания работы.

Mise en route du magnétophone / Включение магнитофона

Compréhension de l’oral
1. Vous allez entendre 2 fois un enregistrement sonore de 3 minutes environ.
 Avant la première écoute vous aurez 2 minutes pour lire les questions.
 Puis vous écouterez une première fois l’enregistrement.
 Vous aurez ensuite 5 minutes pour commencer à répondre aux questions.
 Vous écouterez une deuxième fois l’enregistrement.
 Vous aurez encore 10 minutes pour compléter vos réponses.

2. Lisez maintenant les questions. Vous avez 2 minutes.

Pause de 2 minutes

3. Commencez à répondre aux questions. Vous avez 5 minutes.

Pause de 5 minutes.

4. Ecoutez l’enregistrement.

Seconde écoute du document.

5. Vous avez 10 minutes pour répondre aux questions.

Pause de 8 minutes.

6. Il vous reste 2 minutes pour terminer le travail.

Pause de 2 minutes.

7. L’épreuve est terminée. Veuillez poser vos stylos.

Durée de l’épreuve : 30 minutes environ 
Consigne : Répondez aux questions en cochant la réponse exacte ou en l’écrivant.
1. Les Etats généraux est le titre du journal publié par

A. Marat

С Mirabeau

B. Desmoulins

D. Loustalot

2. Lequel de ces quatre journalistes était député à l’Assemblée Nationale ?

3. Lequel d’entre eux a comparé le rôle du journaliste à celui du député ?

4. Les lettres du comte de Mirabeau à ses commettants с ‘est-à-dire à ses

5. Cette feuille politique est publiée à partir du mai .

6. Camille Desmoulins dit dans son texte qu’à l’époque de la Révolution les journalistes ont de nombreuses fonctions qu ‘ils exercent à travers deux activités essentielles. Lesquelles ?

7. Ce faisant, ils ont pour objectif de

A. instruire

С décréter

E. informer

G. régler I. venger
B. défendre

D. absoudre

F. dénoncer H. faire réfléchir

J. condamner

8. L’Assemblée Nationale comprend environ députés.

9. Comment avez-vous compris l’expression le journal que tout le monde s’arrache?

10-17.  Voici quelques noms propres et titres, à quel propos apparaissent-ils dans le document ?

10.

Gilles Feyel

11. La distribution et la diffusion de la presse du 18e siècle au 3e millénaire
12. Panthéon
13. Georges Clay
14. La révolution et l’espace public
15.

L’histoire de la presse

16.

Les Chemins de la connaissance

17.

Fabien Pourchet

18. Quelle est la nature du document que vous venez d’écouter?

A. une interview

С une émission historique

B. un reportage

D. une émission scientifique

19. Reconstituez l’heure de l’émission :

 

Ответы: 

1 2

3

4

5

С

Mirabeau

Desmoulins

électeurs

10 mai 1789

 

6

ils montent à la tribune / ils haranguent / ils font des discours.
ils écrivent dans les journaux.
7

8

C, D, F, G, J 

400-500

 

9

le journal très populaire et très démandé, qu’on désire lire, qu’on essaie d’obtenir par tous les moyens

10 professeur d’histoire moderne à Paris 2, invité de l’émission
11 son ouvrage le plus récent
12 les éditions qui ont publié son ouvrage
13 le comédien qui a lu les textes
14 le premier volet ou la première émission de la série
15 le sujet d’une série d’émissions
16 l’émission thématique
17 journaliste qui l’ anime/la prépare

18

19

С

elle se termine à midi

 

Transcription

(Repiquage: 03/01/2005. France Culture. L’histoire de la presse.)
Fabien Pourchet : ce qu’on va voir aussi Gilles Feyel tout au long de la révolution c’est émerger
des grandes figures politiques qui sont également de grands journalistes alors on connaît évidemment les noms de Marat de Camille Desmoulins on va entendre des textes d’ailleurs de ces
révolutionnaires-journalistes mais pour l’heure peut-être revenons à Mirabeau lui-même qui également était journaliste dont le journal qui s’intitulait Les Etats généraux avait été interdit sous
l’ancien régime et donc qui publie à partir du 10 mai sous le titre Les lettres du comte de Mirabeau
à ses commettants des feuilles politiques que tout le monde s’arrache
GF : oui Les Etats généraux ont été publiés juste au moment de la réunion des Etats généraux le 6 mai 1789 à Versailles / et à partir de là beaucoup de journalistes ont voulu publier des comptes rendus des seances des Etats généraux I l’un d’entre eux Mirabeau a eu plus de chance que les autres parce qu’il est en même temps député il est pas seulement journaliste il est député et étant député en quelque sorte on lui reconnaît le droit de pouvoir s’exprimer auprès de ses électeurs
FP : et de rendre compte de ces séances
GF : d’où le titre de lettres du comte de Mirabeau à ses commettants c’est-à-dire à ses électeurs
FP : je vous propose Gilles Feyel d’écouter un autre grand journaliste de cette période c’est Camille Desmoulins qui d’ailleurs dans son oraison funèbre au journaliste Loustalot énonçait ce qu’était justement à l’époque peut-être l’éthique et la fonction du journalisme musique « Aujourd’hui les journalistes exercent un ministère public. Ils dénoncent, décrètent, règlent à l’extraordinaire, absolvent ou condamnent. Tous les jours ils montent à la tribune ou haranguent et il est parmi eux des poitrines de stantor qui se font entendre des 83 départements. Les places pour entendre l’orateur ne coûtent que deux sous, les journaux pleuvent tous les matins comme la manne du ciel et en 50 feuilles, ainsi que le soleil, viennent tous les jours éclairer l’horizon. »
FP : Camille Desmoulins un autre grand journaliste de cette période Gilles Feyel
GF : c’est un très grand journaliste et il est d(e)venu journaliste un pe en quelque sorte peut-être par une frustration fondamentale c’est qu’il n’a pas pu être député
FP : lui n’était pas député
GF : il était pas député il aurait voulu que son père se présentât / le père a refusé de se présenter et donc lui a barré la route pour devenir député / et très souvent dans ce qu’écrit Camille Desmoulins il y a une comparaison explicite ou implicite entre le rôle du député et le rôle du journaliste et Desmoulins suggère et le dit parfois explicitement que le journaliste a une audience beaucoup plus importante que le député qui ne s’adresse qu’à ses 400 ou 500 collègues à l’intérieur de l’Assemblée Nationale le journaliste lui il a l’empire il a la nation il a tout l’empire dit-il l’empire au sens je dirais de l’univers musique
FP : merci Gilles Feyel je rappelle que vous êtes professeur d’histoire moderne à Paris 2 et que vous avez publié « La distribution et la diffusion de la presse du 18e siècle au 3e millénaire » aux
éditions du Panthéon c’est votre ouvrage le plus récent. Les textes étaient lus par Georges Clay c’était la révolution et l’espace public premier volet de cette série consacrée à l’histoire de la presse.
Nous nous retrouverons demain avec Christophe Charle. Les Chemins de la connaissance, une émission préparée par Fabien Pourchet / il est midi

Поделиться:

Добавить комментарий

Ваш e-mail не будет опубликован. Обязательные поля помечены *

*